Sélectionner une page

Merci à Marine Le Pen d’avoir été la seule responsable politique à dénoncer le bannissement en tribune secondaire du Président serbe lors des commémorations du 11 novembre, un impair historique et insultant pour les Serbes, tous les Français morts en Serbie sur le front d’Orient et tous les acteurs d’une amitié historique entre deux peuples frères.

Merci de s’offusquer des honneurs présentés au président kosovar albanais Hashim Thaçi, accusé par des rapports de l’ONU d’avoir été à la tête du groupe criminel de Drenica, suspecté notamment de trafics d’organes prélevés sur des prisonniers serbes et albanais anti-indépendance ou anti-mafia.

On peut aussi déplorer la présence en tribune officielle de l’héritier de l’Empire Ottoman, notre ennemi génocidaire en 14-18, Erdogan. Lui qui rêve toujours de nous conquérir et l’assume « les minarets sont nos baïonnettes, les coupoles nos casques, les mosquées nos casernes et les croyants nos soldats. »

Cent ans avant de recevoir les honneurs de la France, les Austro-Hongrois, Bulgares, Allemands ou Albanais kosovars massacrèrent près de 30 % du peuple serbe qui résista aidé de son alliée, qu’il croyait éternelle, la France. Des milliers de Français combattirent en Serbie, que l’on appelait « pays des héros » ou « le pays grand par l’âme » durant la Grande Guerre, ce pays ami qui décida spontanément de soutenir la France lors de la guerre de Prusse en 1870, ce pays qui honore la France en protégeant chacune des tombes des soldats français tombés sur son sol, ce pays qui nomma un Français au plus haut niveau de la hiérarchie militaire serbe, ce pays où trône au coeur de Belgrade une statue rendant hommage à la France, ce pays qui a promis de faire « un accueil grandiose » à la France et Emmanuel Macron en décembre prochain…

Le piétinement de siècles d’amitié me rappelle cette déclaration de mon défunt père serbe à la fin de sa vie « je suis fier que tu sois devenu un vrai Français, le plus grand des peuples comme on nous l’apprenait à l’Ecole, mais tu sais, il n’y a pas un Serbe qui ne sait pas pourquoi la France est son alliée éternelle, je crois que les Français ne savent même plus qu’elle l’est mais c’est peut-être parce que les Français ne sont plus… ». Ce qui est certain c’est que ce gouvernement n’est plus la France…

Aleksandar Nikolic – Délégué Départemental du Rassemblement National d’Eure-et-Loir