Sélectionner une page

Marine Le Pen, Jordan Bardella et des élus du Rassemblement National ont déposé des gerbes devant l’école Ozar Hatorah de Toulouse, devant la stèle rendant hommage à Ilan Halimi à Bagneux et devant l’Hyper Casher à Paris.
Pendant que la classe politique du PS à LR marchait face à l’antisémitisme sans nommer les antisémites ou qu’Emmanuel Macron se recueillait au Mémorial de la Shoah pour dénoncer un terrible antisémitisme disparu il y a 70 ans, le Rassemblement National s’oppose aux seuls antisémites qui tuent des juifs sur notre sol aujourd’hui ou insultent Finkielkraut : les islamistes et les racailles de culture exogène à la France.

Aleksandar Nikolic, DD du RN28